Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Le parc accueille une biologiste des populations

Charlotte vient renforcer l’équipe de Conservation ex-situ du Parc. Elle assiste les 3 coordinateurs d’EEP dans la mise à jour des données et leur analyse.

Une mission en plusieurs parties

Charlotte travaille à 40% pour le Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse, dans lequel elle fait partie de la nouvelle équipe de Conservation ex-situ. Elle assiste les 3 coordinateurs d’EEP (Programme d’Elevage Ex-situ) dans la mise à jour des données, et surtout dans leur analyse.

Le but est que les 8 espèces gérées à Mulhouse aient des programmes à jour, et que les coordinateurs puissent faire des recommandations de transfert et de reproduction les plus précises possibles.

Charlotte, nouveau membre du zoo

Elle exerce également à 60% pour le Population Management Center (PMC) de l’Eaza Executive Office (le bureau exécutif de l’EAZA, Association Européenne des Zoos et Aquariums). Là-bas, elle accompagne les différents coordinateurs avec lesquels elle travaille. Les différentes espèces sont réparties entre les différents biologistes des populations du PMC, et elle est le contact pour tous les coordinateurs français.

En lien avec toute l’équipe du PMC, par ailleurs elle prépare différents documents de gestion de population, comme les Regional Collection Plan, ou les Long Term Management Plan qui sont faits par espèce gérée, qui sont ensuite discutés lors de réunions regroupant les différentes personnes concernées par la ou les espèce(s) au niveau européen.

Spécialiste en conservation ex-situ

Charlotte est originaire de Bretagne, après une licence en biologie des organismes à l’Université de Rennes I, elle intègre le Master Ecologie Biodiversité Evolution du Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris. C’est durant ce master qu’elle découvre le travail des parcs zoologiques, ainsi elle a souhaité se spécialiser en conservation ex-situ.

Elle a donc effectué son stage de M2 au Zoo de Jersey, où elle a travaillé sur l’EEP des tamarins bicolores. Suite à ce stage, elle est revenue en France et elle a rejoint le service pédagogique du Parc Animalier d’Auvergne, d’abord stagiaire, elle est devenue responsable. En parallèle, elle a également été en charge du monitoring du Bouquetin des Alpes en 2019, puis co-coordinatrice de l’EEP des takins de Mishmi en 2020.

Charlotte a rejoint les équipes du Parc Zoologique et Botanique de Mulhouse et de l’EAZA le 22 mars 2021.

Partagez cette page

Les billets sont exclusivement disponibles

en ligne à partir du lundi 17 mai 2021.

OUVERTURE LE 19 MAI