Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Lynx boréal

L’enclos des lynx du Parc zoologique et botanique de Mulhouse fut l’un des tout premiers enclos paysagers en Europe. Il vous permet de voir deux lynx boréaux dans un décor naturel reproduisant les forêts européennes où l’on peut trouver le discret félin.

Nom

Lynx boréal (Lynx lynx)

Famille

Felidae

Origine

Hémisphère nord

Habitat

Forêt et montagnes

Taille

80 à 110 cm

Poids

18 à 25 kg

Longévité

17 ans dans la nature, 24 en captivité

IUCN

non menacé globalement, localement menacé

Alimentation

Les lynx sont des prédateurs solitaires, comme l’immense majorité des félins. Etant donné sa taille modeste et malgré ses puissantes griffes rétractiles, un lynx ne peut pas s’attaquer à de grosses proies et se nourrira de rongeurs (lièvres, mulots), de chevreuils, de chamois ou encore de faons de cerfs.

Leur déplacement très discret leur permet d’avancer suffisamment proche de leur proie pour la surprendre et la poursuivre durant un sprint très bref, qui devra se conclure par une morsure fatale au cou. Si la proie réussi à s’échapper, le lynx ne la poursuivra pas longtemps.

Reproduction

Solitaires toute l’année, les lynx se retrouvent par couple entre janvier et mars, lorsque les femelles sont en chaleur. Après plusieurs brefs accouplements, la femelle met bas après 74 jours de gestation (2 à 3 petits habituellement). Le mâle est alors éloigné des jeunes par la femelle mais il continue à lui apporter de la nourriture durant 2 mois, avant de retourner à sa vie solitaire.

Préservation de l’espèce

Peu appréciés des chasseurs et des promeneurs, cet animal pourtant discret a été exterminé en France, Suisse, Allemagne, Autriche et Scandinavie à la fin du XIXème siècle. Le loup ayant lui aussi disparu, les forêts européennes se sont alors vues dépourvues de tous ses grands prédateurs, et les cervidés se sont multipliés. Une réintroduction des lynx s’est alors avérée nécessaire. C’est ainsi que plusieurs individus provenant de République Tchèque ont été relâchés dans les Vosges en 1983. Les individus que l’on peut trouver dans le Jura sont venus de Suisse vers 1975. Ils ont été également réintroduits en Yougoslavie, Autriche et Allemagne. Grâce à sa large répartition et son classement comme animal protégé par la CITES, le lynx boréal n’est pas considéré comme menacé de disparition.

Partagez cette page