Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Cercopithèque diane

Le terme cercopithecus signifie « longue queue » en latin. Les cercopithèques sont des singes africains à queue fine et relativement longue, qui se distinguent par leurs taches de couleurs vives qui ornent leur tête et leur visage. Ces taches jouent un rôle primordial dans la reconnaissance entre espèces (les différentes espèces se croisant fréquemment dans la nature) mais aussi dans la communication : cela leur permet de garder le groupe soudé ou bien d’attirer l’attention sur les mimiques faciales diverses (agression, affiliation, peur, etc). Ils vivent en bandes comptant plusieurs familles dirigées généralement par un dominant.

Nom

Cercopithèque diane (Cercopithecus diana)

Famille

Cercopithecidae

Origine

Afrique de l'Ouest

Habitat

Forêts pluviales primaires

Taille

mâles 50 à 60 cm - femelles 42 à 45 cm

Poids

mâles 5 kg - femelles 4 kg

Longévité

30 ans

IUCN

Vulnérable

Alimentation

Les cercopithèques se nourrissent principalement de fruits mais aussi de petits animaux. Ils jouent un rôle primordial dans la dissémination des graines de nombreux arbres : les groupes se déplacent en effet beaucoup et les graines se retrouvent dans les fèces, parfois à plusieurs kilomètres du lieu où elles ont été ingérées.

Reproduction

La période d’ovulation des femelles est relativement courte. Aussi, pour ne pas rater l’occasion de se reproduire, les femelles annoncent leur disponibilité aux mâles par des callosités fessières très colorées.

Préservation de l’espèce

Les cercopithèques, qui sont friands de fruits, sont très mal vus par les paysans africains car ils pillent les vergers. Ils sont également fréquemment consommés et leur viande se trouve librement sur le marché, malgré l’interdiction légale. Mais la menace majeure qui pèse sur quasiment toutes les espèces de cercopithèques est la destruction massive de la forêt pour l’exploitation des ressources naturelles.

IUCN : en danger

Partagez cette page