Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Touraco violet

Les touracos sont des oiseaux de taille moyenne, à longue queue et au corps trapu. Ils vivent dans les arbres (forêt, bois, savane) de l’Afrique sub-saharienne. Leurs couleurs très vives les aide à attirer un ou des partenaires sexuels dans les milieux boisés : chez les oiseaux, les plumes aux couleurs vives sont associées à une bonne santé et une absence de parasites ; les femelles touracos sont alors attirées préférentiellement par les mâles colorés, et vice-versa. Certaines espèces ont toutefois un plumage plus discret, qui leur permet au contraire d’échapper à la prédation. Leur vol est maladroit mais ils sont très agiles pour se déplacer sur les branches et dans les buissons.

Nom

Touraco violet (Musophaga violacea)

Famille

Musophagidae

Origine

Ouest de l'Afrique

Habitat

Forêt-galerie et lisières de forêt

Taille

50 cm

Poids

360 g

Longévité

plus de 20 ans

IUCN

Préoccupation mineure

Alimentation

Ils sont presque exclusivement végétariens. Les touracos se nourrissent de fruits et, dans une moindre mesure, de feuilles, fleurs et bourgeons. Durant la saison de reproduction, ils peuvent se nourrir également de divers invertébrés (insectes, chenilles, escargots, etc).

Reproduction

La plupart des espèces de touracos sont monogames et les couples sont territoriaux : ils défendent activement leur territoire et leur nid par des chants et, si nécessaire, attaquent les intrus. Certains couples se font aider dans la défense du territoire par un jeune adulte solitaire, probablement provenant d’une couvée précédente. Les jeunes naissent relativement bien formés comparés aux autres espèces nidicoles : leurs ailes sont développées et ils sont couverts d’un duvet noir, gris ou brun.

Préservation de l’espèce

Les forêts africaines sont fortement dégradées et les touracos en souffrent à différents degrés. Ils sont aussi fréquemment chassés pour leurs plumes colorées utilisées pour la fabrication d’ornements royaux ou autres atours. Pour autant, peu d’espèces sont réellement considérées comme menacées : sur les 23 espèces de touracos existantes, seules deux ou trois sont considérées comme menacées dont le touraco de Fischer présent au Parc zoologique et botanique de Mulhouse.

Partagez cette page