Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Kamichi à collier

Symbole des pampas, les kamichis à collier sont endémiques des zones humides d’Amérique du Sud. Appelés « screamers » en anglais (traduit par « crieurs »), ces oiseaux ont une voix qui porte loin : on peut entendre jusqu’à 3 kilomètres à la ronde leur chant strident et peu mélodieux. Leur chant dure parfois des heures et leurs voisins leur répondent systématiquement, ce qui fait qu’ils sont très peu appréciés par les hommes dans leur milieu naturel ! Ils sont cependant élevés dans les fermes où, à l’instar des chiens ou autrefois des oies dans nos régions, ils peuvent donner l’alerte à l’approche du moindre prédateur.

Nom

Kamichi à collier (Chauna torquata)

Famille

Anhimidae

Origine

Centre de l'Amérique du Sud

Habitat

Zones humides

Taille

83 à 95 cm

Poids

4,4 kg

IUCN

Non menacé

Alimentation

Feuilles, fleurs, graines et plantes aquatiques constituent leur quotidien. Ils s’installent fréquemment dans les cultures, où ils se nourrissent et abîment les plantations.

Reproduction

Comme beaucoup d’espèces tropicales et subtropicales, les kamichis n’ont pas de saison de reproduction spécifique. Une fois le nid construit par les deux partenaires, ceux-ci le défendent farouchement : après avoir opposé des postures d’intimidation, ils agressent littéralement et pourchassent le moindre intrus s’approchant.

La parade nuptiale peut être particulièrement bruyante : des chants simultanés des deux partenaires accompagnés d’une marche côte à côte du mâle et de la femelle, tous deux la tête relevée très en arrière.

La couvée comporte deux à sept œufs, couvés successivement par le mâle et par la femelle.

Préservation de l’espèce

Les kamichis sont très nombreux dans les pampas. Peu farouches, ce sont des cibles faciles pour les chasseurs. Ils sont donc fréquemment choisis comme gibier, d’autant qu’ils sont susceptibles de faire fuir les autres espèces gibiers.

Très aisément imprégnés, les jeunes kamichis sont faciles à élever en fermes. Ils suivent alors les poules, les oies domestiques ou même les hommes dans tous leurs déplacements.

Partagez cette page