Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Amazone de la Barbade

La famille des Psittacidés regroupe l’ensemble des perroquets, perruches, titis et inséparables. Ce sont des oiseaux zygodactyles, c’est-à-dire ayant deux doigts orientés vers l’avant et deux doigts vers l’arrière. Cette particularité permet de s’accrocher aisément aux branches des arbres, parfois même la tête en bas ! Leur queue est relativement courte, leurs plumes souvent très colorées et leur intelligence généralement développée. Leurs cris bruyants leur permettent de communiquer dans le brouhaha des forêts tropicales où ils vivent.

Nom

Amazone de la Barbade (Amazona barbadensis)

Famille

Psittacidae

Origine

Iles et côte au nord du Venezuela

Habitat

Habitat semi-aride

Taille

33 cm

Poids

environ 350 g

Longévité

peu connu (50 à 60 ans)

IUCN

Vulnérable

Alimentation

Le bec des Psitacidés est court mais très puissant est très efficace pour broyer les grosses graines et attraper les fruits dont ils se nourrissent. Ils se servent aussi parfois de leur bec comme d’une troisième patte afin de se déplacer plus facilement sur les branches ou, au zoo, sur le grillage. Ces animaux très intelligents ont besoin d’une alimentation saine et très variée et un soin particulier leur est apporté par les soigneurs animaliers du zoo.

Reproduction

Les perroquets sont monogames et fidèles pour la vie, ce qui est remarquable étant donné leur étonnante longévité (certaines espèces peuvent vivre jusqu’à 60 ans !). Le couple construit son nid généralement dans un trou de tronc d’arbre et supporte la proximité d’autres nids, si bien que quelques espèces vivent en colonies, comme par exemple le célèbre Ara Macao. Cela n’empêche pas que chaque couple de perroquets défende farouchement l’entrée de son nid, car la possession d’un trou est un enjeu primordial pour la reproduction.

Préservation de l’espèce

Parmi les 332 espèces de Psittacidés répertoriées à ce jour, presque 90 espèces sont menacées de disparition. Cette proportion d’espèces menacées n’est atteinte par aucune autre famille d’oiseaux et atteste de sa vulnérabilité, aussi bien écologiquement qu’économiquement : les causes de disparition des perroquets sont la destruction de leur habitat combinée à un commerce très développé des espèces. Ce commerce est réglementé, voire interdit pour les plus rares, mais reste pourtant pérenne. Au moins 18 espèces et genres de perroquets se sont déjà éteints dans la nature entre 1600 et 1980…

Partagez cette page