Parc zoologique & botanique de Mulhouse

Le Zoo de Mulhouse est un lieu touristique de Mulhouse Alsace Agglomération
x

Le « pin des veuves », nouvel arbre planté au Parc

Le pin à gros cônes ou pin des veuves (Pinus coulteri)

Un passionné des arbres, Emile-Jean Wybrecht, a offert au Zoo un jeune plant de ce conifère originaire des montagnes du sud de la Californie (Etats-Unis). Planté le jour du printemps, à proximité de la zone exposition des Tulipes et des Dahlias, il atteindra près de 20 m dans une vingtaine d’années. C’est l’espèce de pin qui possède les cônes les plus volumineux : jusqu’à 35 cm de long et pesant près de 2,5 kg !

Emile-Jean Wybrecht présente un cône de pin de Coulter.
Emile-Jean Wybrecht présente un cône de pin de Coulter.

Un jeune arbre américain

L’individu planté au Parc a été cultivé par Emile-Jean Wybrecht à partie d’une graine récoltée dans le sud de la Californie. Pour le moment il est encore très jeune et mesure à peine 1m50. Il a été planté à proximité du jardin des tulipes, en retrait des allées afin d’éviter qu’une fois adulte, ses cônes vous tombent sur la tête !

Le pin à gros cônes (Pinus coulteri) dit aussi pin de Coulter, ou pin de veuves, est un arbre appartenant à la famille des Pinacées et au genre Pinus. Il est originaire du sud de la Californie (États-Unis), et du nord de la Basse-Californie (Mexique). Il est nommé ainsi en hommage à Thomas Coulter, un botaniste et physicien irlandais (1793-1843). C’est l’espèce de pin qui possède les cônes les plus lourds.

Un géant des montagnes

C’est un arbre à feuilles persistantes qui peut atteindre une hauteur de 25 m, et 1 m de diamètre. Il vit sur les versants secs et rocheux des montagnes. Il a un port largement étalé, mais plutôt conique chez les jeunes sujets. Ses branches sont souvent ascendantes. Ses rameaux brun-violet sont robustes. Leur couleur s’éclaircit avec l’âge.

Emile-Jean Wybrecht et Véronique Scius-Turlot, directrice du conservatoire botanique d'Alsace, durant la plantation de l'arbre.
Emile-Jean Wybrecht et Véronique Scius-Turlot, directrice du conservatoire botanique d’Alsace, durant la plantation de l’arbre.

Son écorce épaisse est pourpre-brun, écaillée, aux fissures profondes. Ses feuilles sont en forme d’aiguilles raides, très légèrement incurvées, longues de 15 à 30 cm. Elles sont de couleur verte à vert-gris, par faisceau de trois, mais parfois 4 ou 5, avec des stomates sur toutes les faces. Elles persistent 3 à 4 ans.

Fleurs mâles, fleurs femelles

Les fleurs mâles sont pourpres, mais jaunes en s’ouvrant, les femelles sont rouges. Les cônes sont ovoïdes et très volumineux. Ils font jusqu’à 35 cm de long et 10 cm de large, et peuvent peser jusqu’à 2,5 kg. Ils mûrissent en 2 ans, mais ne s’ouvrent qu’un peu plus tard. Leurs écailles possèdent de robustes épines crochues pointant vers l’apex. Les graines, brun-foncé et comestibles, font de 1,5 à 2 cm, et possèdent une aile qui fait jusqu’à 2,5 cm de long.

Partagez cette page